Presse

L’ensemble autour de Jonathan Aner était parfaitement en accord l’un avec l’autre; ils étaient simplement gradioses.
“Band Journal” Magazine , Avril 2011 - Shigeki Saeki

Le Duo Brillaner se profile en dream team de musique de chambre...
Rohrblatt Magazin Mars 2011 - Willi Vogl

« Petite Pièce »
Charme intimiste, délicatesse et poésie semblent les termes les plus appropriés pour qualifier ce programme de musique française du XXe siècle à savourer par petites touches… Une discrète et irrésistible magie opère avec le duo Brillaner. Le choix des pièces y contribue…
Classica Avril 2010 – Pascal Gresset

Savoir toucher le public de connaisseurs du Musikverein à un point tel que celui-ci éprouve le besoin de manifester ses sentiments, voilà qui signifie véritablement quelque chose! Tout le monde a visiblement pris grand plaisir à assister à la performance du jeune couple sur scène – il faut dire qu’eux-mêmes prenaient visiblement beaucoup de plaisir à leur musique... Quelle abondance de couleurs et de sonorités que les deux ont su tirer de leurs instruments - incroyable! ...on aurait dit un orchestre entier de voix naturelles et instrumentales. Les applaudissements du public furent honorés avec deux morceaux de Gershwin – l’un rigolo et vif, plus parlant et profond en émotion le deuxième. Puis le concert prit fin. Hélas!
Fränkischer Tag Bamberg

Le son de clarinette ravissant de beauté a su charmer les auditeurs du Kursaal. Avec son partenaire pianiste, ces deux jeunes musiciens israéliens ont fait cadeau au public d’une soirée de concert pleine de charme mélodique et sonore, de fraîcheur et d’esprit.
Badische Zeitung -  Roswitha Frey

Un exemple fascinant de mariage sonore entre deux chambristes grandioses...
Ensemble Magazin

Les deux forment un couple à la fois sur scène et dans la vie. Pas étonnant donc que leur jeu musical harmonieux soit admiré sans cesse.
Berliner Morgenpost

À noter: Duo Brillaner – tout simplement brillant!
Südkurier - Jürgen Scharf

Dès le départ, il n’y a aucun doute: Brill et Aner partagent les mêmes idées, non seulement en matière de timing mais aussi un même sens des couleurs sonores. Outre les premier et dernier mouvements si vivants, ce furent avant tout les mouvements élégiaques ou mélancoliques du milieu qui ont ému par leur profondeur provoquant ainsi une densité inouïe.
General-Anzeiger Bonn - Fritz Herzog

Les applaudissements des auditeurs profondément touchés s’amplifièrent par la suite en Forte-Fortissimo
Flensburger Tageblatt - Manfred Plath

Shirley Brill et Jonathan Aner ont plus que réussi à convaincre les auditeurs – certains furent peut-être même enivrés ... Tous deux ont fait preuve, par leur interprétation, d’une concentration maximale et d’une grande intensité expressive, sans oublier leur exécution, d’une précision folle. A tout instant, on ressent très fortement l’osmose entre les deux musiciens qui partagent une même vision, l’un pressent à l’avance la manière dont l’autre va jouer. Il y a là un rare degré d’unicité, un même accord, tant en matière de phrasé, d’articulation, de dynamisme que de sens agogique.
Cellesche Zeitung - Reinald Hanke

Musique

Flash 9 (ou plus récent) est requis
Téléchargez et installez Flash Player

Commande


S'il vous plaît sélectionnez:
 

Commande (PayPal)


Vidéos



Newsletter



OK